Growing Great Places Together

AUGMENTER LA VALEUR DE VOTRE PROPRIÉTÉ EN AMÉLIORANT VOTRE PAYSAGE

Les agents immobiliers soulignent l’importance de l’attrait extérieur lorsqu’ils aident les propriétaires à vendre leur maison, car une propriété bien aménagée et bien entretenue crée une meilleure première impression pour les acheteurs potentiels. Il donne un ton positif avant que quiconque ne mette les pieds dans la maison et laisse une impression positive et durable.

Des recherches ont montré que l’aménagement paysager professionnel rapporte en moyenne 109% de retour sur investissement lorsqu’une maison est vendue, ce qui est nettement supérieur à d’autres améliorations majeures de la maison telles que la rénovation de cuisines et la rénovation de salles de bains. Bien qu’ils soient des caractéristiques souhaitables, en tant qu’investissements, ils peuvent ne pas générer de rendement positif lorsqu’ils sont reflétés dans le prix de vente.

La mise en scène de l’intérieur d’une maison à vendre, en nettoyant, en désencombrant et en apportant des accents de design peut améliorer le prix de vente et raccourcir le temps sur le marché. N’oubliez pas de placer des plantes en pot et des vases de fleurs fraîchement coupées pour la journée portes ouvertes.

La mise en scène du jardin et de la cour est tout aussi importante pour améliorer le prix de vente et raccourcir le temps sur le marché. Nettoyez en enlevant les mauvaises herbes dans la pelouse, le jardin et les allées, les branches mortes dans les arbres et les arbustes, et les plantes faibles. Visuellement, désencombrez en vous assurant que la pelouse est uniforme et verte sans aucune zone dénudée, et que les plates-bandes de fleurs et de jardin sont bordées et uniformément paillées. Plantez des annuelles colorées et accentuez les entrées, les allées et les patios avec des pots et des contenants décoratifs plantés.

L’utilisation de l’aménagement paysager est également devenue une technique précieuse pour les gestionnaires pour attirer les locataires et augmenter la valeur des immeubles de bureaux situés dans les zones suburbaines, en tant que stratégie de marketing et de conception. L’aménagement paysager a le potentiel d’améliorer les immeubles de bureaux de plusieurs façons, notamment en établissant une image d’entreprise sophistiquée, en obtenant l’approbation des résidents locaux et en reliant plusieurs bâtiments au sein d’un même complexe.

Les plantes vous aiment et le montrent en améliorant la valeur de votre propriété.

Ressources:


Charles R. Hall, Madeline W. Dickson. 2011. Economic, Environmental, and Health/Well-Being Benefits Associated with Green Industry Products and Services: A Review.  


Behe, B.,  J. Hardy, S. Barton, J. Brooker, T. Fernandez, C. Hall, J. Hicks, R. Hinson, P. Knight, R. McNiel, T. Page, B. Rowe, C. Safley, and R. Schutzki. 2005. Landscape plant material, size, and design sophistication increase perceived home value. J. Envrion. Hort. 23:127-133.


Bonan, G.B. 2008. Forests and climate change: Forcings, feedbacks, and the climate benefits of forests. Science 320:1444-1449.


Brethour, C., G. Watson, B. Sparling, D. Bucknell, and T.-L. Moore. 2007. Literature review of documented health  and environmental benefits derived from ornamental horticulture products. Agriculture and Agri-Food Canada Markets and Trade, Ottawa, ON.

Crompton, J.L. 2004. The proximate principle: The impact of parks, open space and water features on residential property values and the property tax base. National Recreation and Park Association, Ashburn, VA.


Des Rosiers, F., M. Thériault, Y. Kestens, and P. Villeneuve. 2002. Landscaping and house values: An empirical investigation. Jounal of Real Estate Research 23:139-161.


Grimm, N.B., D. Foster, P. Groffman, J.M. Grove, C.S. Hopkinson, K.J. Nadelhoffer, D.E. Pataki, and D.P.C. Peters. 2008. The changing landscape: Ecosystem responses to urbanization and pollution across climatic and societal gradients. Frontiers in Ecology and the Environment 6:264-272.


Laverne, R.J. and K. Winson-Geideman. 2003. The influence of trees and landscaping on rental rates at office buildings. J. Aboriculture 29:281-290.


Maco, S.E. and E.G. McPherson. 2003. A practical approach to assessing structure, function and value of street tree population in small communities. J. Aboriculture 29:84-97.


McPherson, E.G. and J. Muchnick. 2005. Effects of street tree shade on asphalt concrete pavement performance. J. Arboriculture 31:303-310.


Ryan, R.M., N. Weinstein, J. Bernstein, K.W. Brown, L. Mistretta, and M. Gagne. 2010. Vitalizing effects of being outdoors and in nature.  J. Environ. Psychology 30:159-168.


Wolf, K.L. 2005. Business district streetscapes, trees, and consumer response. J. Forestry 103:396-400.

Charles R. Hall, Madeline W. Dickson. 2011. Economic, Environmental, and Health/Well-Being Benefits Associated with Green Industry Products and Services: A Review.  


Economic Benefits of Landscape, Associated Landscape Contractors of America

www. Commerce.infosrc.com/docdelivery/alca/Uploads/Econben.doc


Yee, Joseph. (1990). Landscaping as a marketing tool. Journal of property management, 55(4), 45. ISSN: 0022-3905. Retrieved from ABI/INFORM Global database.


Share